picto logo ELORYS
Le réseau ELORYS

CENTRE BRETAGNE

→ Dynamique Emploi Service

Pays de DINAN

→ Horizon Emploi

LANNION, PLESTIN, PLOUARET, PERROS GUIREC

→ Inter’ESS

Territoire du GOËLO

→ Goëlo Emploi Services

Territoire PERROS GUIREC et TRÉGUIER

→ Le Point d’Appui

Territoire de l’ARGOAT

→ Partage et Emploi

PORDIC, SAINT BRIEUC, QUINTIN

→ Armor Emploi

Territoire PENTHIÈVRE

→ ESP Services

 

Dynamique Emploi Service fait face à la crise

Dynamique Emploi Service fait face à la crise

Article du Télégramme publié le 29 avril 2020 https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/loudeac/dynamique-emploi-services-fait-face-a-la-crise-29-04-2020-12545343.php

Philippe Mével dirige Dynamique Emploi Service à Loudéac. (Le Télégramme/Thierry Le Corre)

La période est difficile pour les agents de Dynamique Emploi Service actuellement privés de revenus. Fort heureusement, l’association a pu compenser les pertes financières.

Dynamique Emploi Service est une association intermédiaire qui compte en Centre-Bretagne. Elle rayonne sur un large territoire qui couvre, globalement, Loudéac Communauté et la CCKB. « Un territoire de 65 000 personnes », glisse Philippe Mével, le directeur. Ses agents se chargent de différentes missions chez les particuliers ou professionnels : ménage, jardinage, bricolage, entretien…

L’activité à l’arrêt

Fin 2019, le compteur de DES affichait 76 000 heures d’intervention. « Un bilan très positif et l’activité continuait d’augmenter au cours du premier trimestre », poursuit le directeur.

Le lundi 16 mars, cette belle dynamique s’est arrêtée. Brusquement. Les 150 agents se sont retrouvés sans plus rien à se mettre sous la binette ou l’éponge. Plus une prestation. « Ça a été la panique, on a eu beaucoup d’appels. Les gens étaient inquiets et c’est normal parce que chez nous ils signent des contrats de mission, s’il n’y a pas de contrat, il n’y a aucun revenu », renseigne-t-il. Ni de chômage partiel possible.

Dynamique Emploi Service a alors décidé d’ouvrir le porte-monnaie afin de compenser les pertes pour les agents. « On s’est engagé à ce qu’il n’y ait pas d’impact financier », raconte Philippe Mével bien décidé à tirer sur toutes les ficelles possibles et imaginables pour aider les intervenants.

Solidarité des clients

Parmi les bonnes idées, le responsable a fait appel à la solidarité des clients au nombre de 1 200. « On leur a envoyé un courrier en leur disant qu’on était dans une situation difficile. On leur a demandé un geste, d’acheter des heures et on a eu un bon retour à la fois des particuliers, des entreprises, des professions libérales et collectivités ». C’est au total 580 heures qui ont été payées par ces clients et reversées aux salariés concernés.

Et afin de laisser personne sur le bord de la route, Dynamique Emploi Service a également sorti le chéquier pour un montant de 20 000 €, pris sur ses fonds propres. Depuis le 28 mars, la situation a changé et l’association est autorisée à mettre en place du chômage partiel.

Certaines prestations ont également pu reprendre : le ménage au sein des entreprises, la tonte des pelouses… « La seule chose que l’on ne fait pas c’est le ménage chez les particuliers. En temps normal c’est 30 % de notre activité », exprime Philippe Mével.

Nouveau local à Rostrenen

« Je ne suis pas inquiet pour l’avenir. On a des clients fidèles », ajoute-t-il. Ceux du Kreiz-Breizh seront reçus dans un nouveau local à partir de septembre. Le bureau installé rue Olivier-Perrin, à Rostrenen, déménage rue de La Marne. Le coût de l’acquisition et travaux est estimé à 40 000 €.

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter